Aller au contenu principal
Retour au blogue

Développement logiciel

Le robot Spot : cours 101

Robin Kurtz
25 janv. ∙ 4 mins
Membres de Osedea avec les robot Spot le long du canal Lachine

À nos yeux d’entreprise qui développe des logiciels, l’idée de travailler avec un robot perfectionné est à la fois emballante et terrifiante. Nous voyons les technologies émergentes comme des occasions de grandir et de proposer encore plus d’innovations à nos clients. Cependant, un système technologique coûteux et complexe s’accompagne de grandes responsabilités et de nouvelles craintes. Qu’est-ce qui pourrait bien mal tourner? (Imaginez le robot qui décide de sauter dans le canal de Lachine pour une petite baignade.)

Quand notre fondateur, Martin Coulombe, m’a demandé si je voulais travailler avec Spot, le robot quadrupède novateur créé par Boston Dynamics, ça a été toute une surprise! En tant qu’ancien concepteur devenu développeur, je n’avais jamais imaginé me retrouver un jour devant un robot, et encore moins un collègue robot! C’était une occasion que je ne pouvais refuser – quelle aventure formidable, non seulement pour Osedea et moi, mais aussi pour nos clients actuels et futurs!

On déballe!

Quand Spot est arrivé dans nos bureaux de Montréal, il y avait de l’excitation dans l’air. On se serait crus le matin de Noël! Première étape : vérifier si nous avions tout en main pour commencer. Avant même de penser à mettre le robot en marche, il fallait l’apprivoiser (le test ultime de maîtrise de soi!). Les nombreuses ressources explicatives du centre de connaissances de Boston Dynamic et les vidéos d'introductions à l’intention des nouveaux propriétaires de Spot nous ont aidés à nous mettre dans le bain.

Après avoir assimilé les concepts et le fonctionnement de base de Spot, nous étions prêts à le voir à l’œuvre. Nous l’avons mis debout, et c’est là qu’il est passé de prototype inanimé à créature majestueuse. Plus on découvrait de quoi il était capable, plus l’émerveillement était grand.

Au travail

C’est fou de voir le robot en action et de jouer avec lui, mais ce n’est pas qu’une partie de plaisir. Spot est un système hyper compétent, capable de s’adapter à n’importe quel type de tâche. Le fabricant le commercialise comme un outil d’inspection, mais nous croyons qu’il a beaucoup plus de potentiel que ça. Comme partenaire de solutions de Boston Dynamics au Canada, Osedea consacrera ses énergies à découvrir et à développer de nouvelles applications pour Spot qui cadrent avec sa mission de faire du monde un endroit plus efficace et plus agréable.

Pour amener Spot à nos clients, il faut d’abord en comprendre les capacités et les limites. L’agile robot peut être dirigé à distance au moyen d’une télécommande, ce qui est assez commode. Ainsi, l’utilisateur peut le faire marcher et le faire interagir avec son environnement au moyen de la vision par ordinateur et du système exclusif complexe qu’il possède. D’emblée, Spot sait éviter les obstacles et se déplacer dans les escaliers. L’utilisateur peut enregistrer des missions autonomes, puis les répéter (Autowalk Missions). Cette fonctionnalité permet de faire marcher Spot sur un circuit le long duquel il peut s’arrêter et poser différentes actions. On lui faire ensuite répéter ces circuits en toute facilité, avec un haut degré d’exactitude entre les essais.

Grâce à la télécommande, l’utilisateur a aussi accès à d’autres fonctionnalités et à des statistiques qui l’aident à comprendre et à maintenir l’état du robot. Spot est en constante évolution : Boston Dynamics crée sans cesse de nouveaux accessoires et de nouvelles options à y intégrer.

On peut aussi diriger l’automate au moyen de son API, liée à une application qu’on exécute à partir d’une tablette, d’un ordinateur à proximité ou même directement d’un accessoire connecté. Et c’est là que s’ouvre l’univers des possibilités de Spot!

Spot vous intéresse? Nous vous invitons à consulter cette trousse de développement logiciel!

Des occasions à saisir

La robotique, et je ne parle même pas du matériel, ce n’est pas la tasse de thé habituelle des développeurs de logiciels. Spot nous permet d’explorer ce domaine complètement nouveau et de bâtir nos produits directement à partir de là pour répondre aux besoins de nos clients. Imaginons qu’un client veuille un capteur spécialisé pour détecter un certain type de gaz. Nous pouvons travailler à l’intégration directe de ce capteur sur Spot. Ça exige une bonne compréhension des ports pour accessoires qui assurent la transmission du courant, la communication, la synchronisation horaire et l’intégration du système de sécurité.

Spot nous donne aussi l’occasion d’utiliser et de peaufiner notre connaissance de l’apprentissage profond pour concevoir les solutions personnalisées que recherchent nos clients. Les fonctionnalités de base du robot utilisent déjà cette technologie pour éviter des obstacles, monter et descendre des escaliers et interagir avec l’environnement (ex. : ramasser des objets, tourner des valves et des manivelles et même ouvrir des portes). Qu’on utilise l’apprentissage profond directement sur Spot pour analyser les données à mesure que le robot les recueille, ou bien qu’on l’utilise après coup, la combinaison des deux technologies ouvre de nombreuses portes vers l’innovation.

Sur une note personnelle

Comme c’est ma première contribution au blogue d’Osedea, je vais prendre le temps de me présenter. Je m’appelle Robin Kurtz, et je travaille comme développeur Full Stack chez Osedea depuis janvier 2017. Les quatre dernières années ont été fantastiques, et le travail que j’ai eu à faire, les défis que j’ai eu à relever jusqu’à maintenant, ne cessent de m’émerveiller. L’arrivée de Spot a totalement renforcé cette impression, et je sens que ça ne fait que commencer!

Nous sommes impatients de vous en dire plus sur le robot de Boston Dynamics. Restez à l’affût de notre contenu technique! Et si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous écrire.