Aller au contenu principal

Étude EnCORE - Université de Montréal

Mesurer les effets de la COVID-19 sur les Montréalais d’âge scolaire

PostgreSQL, JavaScript, TypeScript, NodeJS, ReactJS
Étude EnCORE - Université de Montréal

EnCORE est un projet de recherche collaboratif entre l’Université de Montréal et le CHU Sainte-Justine, dirigé par des sommités canadiennes en épidémiologie et en recherche. Le but de l’étude était d’estimer la prévalence des infections à SRAS-CoV-2 (le virus qui cause la COVID-19) chez les enfants de 2 à 17 ans, le personnel scolaire et le personnel des services de garde de la région de Montréal. En plus de recenser la présence d’anticorps dans leur sérum sanguin, le projet EnCORE s’intéressait à l’évolution du bien-être physique, émotionnel et mental des participants. On nous a approchés pour voir s’il était possible de créer des interfaces web qui serviraient à recueillir les données pertinentes pour l’étude. Voici comment on a fait!

picture 1

L’objectif

EnCORE nous a montré une version héritée d’une interface web qui comportait des fonctionnalités intéressantes à conserver, mais qui avait aussi ses limites : d’abord, notre client n’était pas propriétaire du code source, ensuite, il avait besoin de pouvoir gérer la complexité des grappes familiales (des ménages où plusieurs frères et sœurs participaient à l’étude). Pour le moment, l’équipe de chercheurs était contrainte de saisir trop de données manuellement dans Excel.

On nous a demandé de créer deux nouvelles interfaces web – l’une pour les parents d’enfants d’âge scolaire et l’autre pour les professionnels de l’éducation – dont EnCORE posséderait les droits et qu’elle pourrait adapter en ajoutant de nouvelles questions à mesure que la pandémie et l’étude évolueraient. Contrairement à de simples services de formulaire web, l’interface devait inclure un tableau de bord de superadministrateur, prendre en charge les courriels automatisés et fonctionner sur les téléphones intelligents des utilisateurs.

Les défis

Nous avons conçu le questionnaire avec le mot « convivialité » en tête. Les participants pouvaient répondre en sélectionnant un simple bouton radio et en remplissant un champ de texte lorsqu’il fallait développer davantage. L’une des difficultés était que le questionnaire devait être modélisable, c’est-à-dire que le participant, selon sa réponse à la question A, pouvait passer à la question B ou directement à la question C.

Nous avons travaillé en étroite collaboration avec les analystes d’EnCORE pour bien comprendre leurs attentes. En sachant ce qu’ils voulaient faire des données, nous avons pu activer les options nécessaires grâce à des appels d’API et à des choix techniques. À partir de là, nous avons construit un portail de superadministrateur où les chercheurs pouvaient compiler les données. Il fallait que tout soit bien organisé pour qu’EnCORE puisse faire des suivis auprès des participants et étudier les tendances dans le comportement du virus.

Autres défis

Quand on travaille avec quelque chose qui existe déjà, c’est toujours un défi côté données. Parce que nous n’avions pas accès au code source de l’interface héritée, nous avons pris des données agrégées complexes, créé un script et construit un outil de migration pour déplacer le tout vers la nouvelle version, que nous avons construite à partir de zéro. L’agilité était le secret, et la méthode Scrum s’est avérée essentielle.

Vu l’évolution du virus, la vitesse d’exécution était sans aucun doute notre plus grand défi : nous devions fournir une solution complète de haute qualité en deux mois. En général, notre phase découverte s’étend sur trois à six semaines, mais pour ce projet, nous avons déterminé la portée, les critères de réussite et le comportement souhaité pendant que nous construisions la solution. Autrement dit, il fallait savoir agir vite, nous adapter au pied levé, corriger les bogues et modifier le site déjà en ligne. Pour couronner le tout, les règles de santé publique changeaient sans cesse, et l’ensemble de données avec elles.

Un avenir radieux

C’était un honneur de travailler sur ce projet très important. Nous sommes fiers de l’esprit d’équipe, de l’agilité et de l’efficacité globale dont nous avons fait preuve dans ce projet. Nous avons pu fournir une solution entièrement fonctionnelle dans un délai serré, et les chercheurs du projet EnCORE ont pu mener la première ronde de collecte de données entre octobre 2020 et avril 2021. Le client était satisfait de l’interface web. Il a espoir que la solution, conçue pour être flexible, sera bonne pour longtemps et évoluera (surtout avec l’augmentation du taux de vaccination au Canada).


Détails du projet
Application web pour l'étude EnCORE de l'Université de Montréal en 2021
Technologies utilisées
  • PostgreSQL
  • JavaScript
  • TypeScript
  • NodeJS
  • ReactJS