Aller au contenu principal
Retour au blogue

Culture d'entreprise

Club de lecture Osedea : nos recommandations pour l’été

Ivana Markovic
14 juil. 2017 ∙ 4 mins
Club de lecture Osedea : nos recommandations pour l’été

L’été est déjà arrivé, et vous cherchez peut-être un bon livre pour vos vacances ou vos après-midi au parc. Ça tombe bien, les grands lecteurs de notre équipe ont des suggestions pour vous. Pour mon collègue François Gauthier, la lecture est une activité qui l’accompagne dans ses déplacements quotidiens. Il arrive ainsi à lire de nombreux ouvrages en une année, au sujet de la créativité, de la gestion de projets, de l’expérience et de l’interface utilisateur, de l’efficacité des équipes. Pour ma part, je lis dès que j’en ai l’occasion : dans les files d’attente, avant de me coucher, pendant une demi-heure avant de commencer le travail. Si je lis beaucoup de fiction, j’aime bien me plonger dans un ouvrage documentaire de temps à autre. Ensemble, nous avons décidé de vous présenter nos coups de cœur des derniers mois :

Steal Like an Artist, de Austin Kleon

(François Gauthier, directeur de création et gestionnaire de projets)

image 1
« Steal Like An Artist » par Austin Kleon

Une lecture ultrarapide au cas où vous auriez besoin de motivation ou d’inspiration pour la création. On pourrait croire que « Steal Like An Artist » est une montée de lait de l’auteur (un artiste), mais ce n’est pas le cas. Cette centaine de pages renferme d’excellents trucs et astuces ainsi que des citations et des points de vue intéressants sur les façons de faire des grands esprits créatifs. Vous y apprendrez principalement comment démarrer vos projets immédiatement – sans attendre quelqu’un ou quelque chose pour vous y mettre. Les détails de la marche à suivre vous appartiennent, seulement… Allez-y! Produire quelque chose (constamment), le montrer (dès le départ) et en parler (souvent), voilà les grandes clés du succès pour un parcours professionnel en création, selon l’auteur. Par ailleurs, tout le texte est formulé de façon à vous faire comprendre l’importance de l’autocritique et à vous inciter à ne PAS prendre votre « génie créatif » trop au sérieux. En d’autres mots :

  • Soyez aimables.
  • Soyez ennuyeux (constants).
  • Soyez curieux.

Switch, de Dan et Chip Heath

(Ivana Markovic, Marketing)

switch
« Switch », de Dan et Chip Heath

Qu’on l’adore ou qu’on le déteste, le changement fait inévitablement partie de nos vies personnelles et professionnelles. Ce livre très intéressant, et pourtant simple, nous apprend comment encourager et réussir le changement. J’ai aimé les exemples puisés dans plusieurs domaines : les affaires, l’enseignement primaire, la famille. Les auteurs ont élaboré un processus de réflexion qui peut vous aider à favoriser le changement, que ce soit auprès d’une seule personne, de votre famille, de votre équipe ou de toute une organisation. Je leur accorderais d’ailleurs des points supplémentaires pour leur cadre simple, mais très détaillé, dont vous pouvez vous servir pour planifier les changements envisagés. Changer n’est jamais facile, nous le savons tous. Mais avec la bonne attitude et les bonnes conditions, ça devient moins difficile. Voici les principaux conseils que je retiens de ce livre :

  • Il faut adapter l’environnement pour ouvrir la porte au succès. Les personnes à qui on demande de changer disposent-elles des conditions optimales pour y parvenir?
  • La motivation et l’inspiration peuvent être de grands moteurs de changement. À quoi voulons-nous que les gens aspirent?
  • Inutile de tout changer d’un coup, il vaut mieux y aller petit à petit. Quel geste puis-je poser dans les 5 prochaines minutes, dans la journée ou dans la semaine pour sentir que j’avance dans la bonne direction?

Getting Naked, de Patrick Lencioni

(François Gauthier, directeur de création et gestionnaire de projets)

image 3
« Getting Naked », de Patrick Lencioni

Je vous l’accorde, le titre (qui signifie « se mettre à nu ») peut rendre mal à l’aise. J’ai effectivement reçu quelques regards obliques en lisant ce livre dans le métro. Mais ne vous inquiétez pas, il n’est pas du tout question de nudité en milieu de travail (ni dans les transports en commun)… ce qui provoquerait sans contredit un malaise.

« Getting Naked » traite principalement de vulnérabilité et d’honnêteté, de la façon d’établir des relations authentiques et durables. Selon l’auteur, il faut pour ce faire :

  • surmonter ses peurs;
  • se permettre de s’oublier et accepter le malaise;
  • et même se sacrifier à l’occasion pour l’équipe ou le client.

Patrick Lencioni explique tout ça avec beaucoup de talent, en nous transportant dans un grand cabinet de gestion d’entreprise, à San Francisco, où un conseiller expérimenté traverse des étapes cruciales de sa carrière.

Jack Bauer (non, pas celui de la série 24 heures chrono) doit apprendre à dompter sa colère et son ego pour s’intégrer dans une petite entreprise dont son employeur vient de faire l’acquisition. Une petite entreprise qui a été, dans les dernières années, sa principale concurrente.

En apprenant à la connaître, il apprend aussi beaucoup sur lui-même et sur la manière de traiter les autres, à la fois personnellement et professionnellement. Et le lecteur, à mesure qu’il découvre ce personnage, veut tout simplement en savoir plus… jusqu’à ce que l’histoire se termine (trop vite) de façon inattendue.

Photo: wu yi