Aller au contenu principal
Retour au blogue

Culture d'entreprise

La diversité et l’inclusion : une « superpriorité »

Anakaren Collantes
28 juil. ∙ 4 mins
La diversité et l’inclusion : une « superpriorité »

Nous vivons un tournant dans l’histoire : l’heure est venue de nous prononcer haut et fort en faveur de ce qui est juste. On doit montrer l’exemple en posant des gestes concrets et parlants qui aideront à faire de la technologie un secteur vraiment diversifié et inclusif.

Nous avons toujours cru en ce principe, et nous en avons fait une « superpriorité », dans une approche sans compromis.

On veut comprendre à fond les enjeux de l’inclusivité et de la diversité, alors on y investit temps et énergie, on les place au premier plan et on y consacre les ressources nécessaires, pour mettre en place des stratégies et passer à l’action.

Et c’est grâce à cette approche que nous sommes devenus une entreprise de développement logiciel de calibre mondial.

Priorité absolue à la diversité et à l’inclusion : un avantage concurrentiel de taille

Une équipe plus mobilisée et plus soudée que jamais

On a toujours eu une belle complicité, mais depuis qu’on a fait de la diversité et de l’inclusivité nos « superpriorités », il y a trois ans, on bat des records d’esprit d’équipe.

Comme on cherche à éliminer tous les types d’obstacles, notre équipe sent qu’elle a une voix et qu’elle contribue activement à l’ensemble de l’entreprise.

On peut proposer des solutions extrêmement créatives et rehausser l’expérience de nos clients

Chaque projet est géré par une équipe hautement diversifiée, ce qui fait qu’on aborde toujours les problèmes sous plusieurs angles. On conçoit des solutions qui répondront aux besoins de différents types d’utilisateurs finaux. Et grâce à notre diversité, nos capacités d’innovation sont infinies!

Quel taux de roulement?

C’est bien connu : le taux de roulement est élevé dans notre milieu. La culture totalement inclusive qu’on a instaurée chez nous a valu le coup pour l’entreprise. Les gens se sentent chez eux. Ils sentent qu’on les apprécie et qu’on les accueille exactement comme ils sont. Ce n’est pas pour rien que notre lieu de travail est très prisé : notre environnement social et notre culture organisationnelle n’ont pas leur pareil.

Il faut commencer quelque part

Formation d’un comité interne pour la diversité

On s’est dotés d’un comité pour la diversité (qu’on appelle affectueusement la Diversiteam), qui s’assure que rien ne nous échappe en matière de diversité et d’inclusivité. Cette équipe analyse nos indicateurs actuels, cherche de nouvelles idées et propose des initiatives pour favoriser l’inclusivité et la diversité au maximum. Ensuite, elle prépare des plans d’action et les présente à toute l’équipe. C’est comme ça que toute l’entreprise réussit à progresser chaque jour vers des objectifs bien précis.

Quelques exemples d’initiatives récemment mises en place chez nous

1. Toutes les deux semaines, on tient une réunion en ligne facultative qui explore des sujets liés à la diversité ou à l’inclusion (ex. : les privilèges et les rôles genrés).

On fournit du matériel préparatoire qui alimente la discussion, comme des vidéos, des articles, des livres et des films. Une personne anime la réunion, en invitant ceux et celles qui le veulent à parler de leur expérience ou à présenter leurs réflexions. À la fin, on discute de mesures concrètes. On essaie de trouver quelque chose à faire dès ce jour-là pour créer un monde meilleur.

Le but de ces réunions n’est pas de voir qui s’y connaît le mieux en matière de diversité et d’inclusion. On cherche plutôt à discuter ouvertement avec les membres de notre équipe, en écoutant les témoignages des autres, en posant des questions et en apprenant les uns des autres.

2. On veut absolument s’associer à des organismes locaux importants.

On tient à appuyer les activistes de notre secteur qui sont en train de changer les choses. Si un membre de notre équipe souhaite participer à un événement pour faire de la sensibilisation ou offrir une plateforme qui rendrait le marché technologique plus diversifié, on le commandite à tout coup. Et chaque année, notre équipe se porte volontaire pour donner des conférences à des événements qui outillent les minorités, et on invite une grande partie de l’équipe à y assister pour qu’elle en tire des enseignements.

3. On suit notre solide politique pour la diversité et l’inclusivité lors de nos propres événements.

On dénonce ouvertement toute forme de discrimination ou de harcèlement. On a instauré des marches à suivre claires pour aider notre équipe et nos bénévoles à reconnaître et à signaler les comportements qui vont à l’encontre de nos normes d’inclusivité.

4. On veut que nos collègues aient la chance de raconter leur histoire unique.

Le comité Diversiteam fait toujours preuve de créativité pour leur donner une tribune. Par exemple, il a récemment créé l’initiative « Nom d’un nom ».

Le personnel d’Osedea a été divisé aléatoirement en groupes de quatre ou cinq personnes. Tout le monde devait se renseigner sur les origines de son nom et présenter ses recherches au reste de son groupe. On a beaucoup appris sur l’héritage, le parcours et la culture de chacun! Tout ça en nous demandant simplement quelle était l’origine de notre nom.

Ce qu’il faut retenir

Le fait de placer la diversité et l’inclusion au sommet absolu des priorités génère des avantages incroyables… et, avec le temps, cette approche apporte du positif à chaque interaction.

Si vous cherchez des conseils pour mettre en place ce genre d’initiatives dans votre entreprise, n’hésitez pas à communiquer avec nous! On sera ravis de vous aider.