Aller au contenu principal
Retour au blogue

Productivité et plus

Notre nouvelle image de marque: au-delà d’une belle apparence

Lia Elbaz
janvier 30 ∙ 7 min pour lire
Notre nouvelle image de marque: au-delà d’une belle apparence

Le site Web d’une agence numérique, ce n’est pas seulement une preuve de son existence. C’est sa carte de visite, son portfolio, sa salle de trophées… bref, c’est un aperçu de ce qui fait vibrer l’équipe et de ce qui la propulse.

Avec l’ancien site d’Osedea, on avait l’air d’une entreprise solide. Il présentait une longue liste de clients et des avantages intéressants qu’on offre à notre personnel (le genre de choses qu’on voit souvent dans le milieu des technos).

Mais en parcourant notre site, les gens ne pouvaient pas savoir tout ce qui se cachait derrière ce rideau virtuel. Dans les faits, Osedea, c’est bien plus que des vendredis-bières et des barres tendres.

Défis stimulants : voilà qui décrit bien le travail qu’on fait chez Osedea. Nos projets touchent à toutes sortes de domaines (éducation, aérospatiale, mines de cuivre, pour ne nommer que ceux-là) et nous offrent des possibilités infinies pour approfondir nos connaissances et montrer notre savoir-faire en conception et en programmation.

Cela dit, il n’y a pas que les projets qui nous allument. Les membres de notre équipe se mentorent entre eux, en alternant les rôles : le concept de hiérarchie organisationnelle n’existe pas chez nous. On célèbre les bons coups de chaque personne comme des victoires d’équipe, et on se donne des tapes dans le dos à qui mieux mieux. On parle ouvertement de la santé mentale et on fait activement la promotion de la diversité et de l’inclusivité. En plus, on tient mordicus à s’amuser : cours d’entraînement le midi, jeux d’évasion, tournois de soccer, ateliers de mixologie, pique-niques d’équipe en plein air, séances d’origami, bénévolat dans la communauté et concours de programmation, sans parler des voyages pour renforcer l’esprit d’équipe dans des pays comme le Portugal et la Jamaïque.

image 1

Le site d’Osedea ne grattait que la surface. Évidemment, n’importe quel client ou nouveau membre de l’équipe serait ravi de constater après coup qu’on avait des talents cachés. Mais côté affaires, Osedea se tirait un peu dans le pied. Aucune agence ne veut se faire dire qu’elle est plus impressionnante en vrai que sur le Web. C’est comme si on disait à une top modèle qu’elle est plus belle en personne qu’en photo.

Tous les chemins mènent à l’étranger

Évidemment, on était tentés de repenser nous-mêmes notre marque (c’est notre dada, après tout!). Mais il est souvent plus sage de faire appel à un fournisseur externe. Quand on se regarde de trop près dans le miroir, on manque de recul; on n’a pas une bonne vue d’ensemble. Il nous fallait un regard extérieur.

On a d’abord sollicité des agences près de nous, à Montréal. À notre grand dam, tout le monde nous a claqué la porte au nez. Mais on comprenait pourquoi : une agence de conception qui demande à une autre agence de refaire son image… disons que personne n’était enthousiaste à l’idée d’aider la concurrence. Et avec raison.

Après quelques semaines décourageantes, on a décidé de miser sur une de nos cinq valeurs d’entreprise : Engage-toi à fond ou reste à la maison! Si les agences dans notre cour ne voulaient pas de notre projet, on irait jouer ailleurs. À l’étranger, même! Finalement, on a choisi comme partenaire MakerStreet Design, une agence de conception multidisciplinaire basée à Amsterdam.

Nos attentes étaient élevées. Oui, on voulait un nouveau site Web qui avait de la gueule. Mais on espérait autre chose de cette refonte de notre image de marque.

Construire de bonnes bases

L’équipe de conception d’Amsterdam a commencé par nous demander ce que faisait Osedea. Ça, c’était facile : on conçoit et on développe des solutions numériques sur mesure. Mais quand on nous a demandé pourquoi on faisait ce travail, les réponses variaient. Elles se recoupaient beaucoup, mais on n’avait pas d’énoncé commun. Il fallait formuler une mission claire, qui deviendrait une base solide pour toute l’entreprise. Une vision commune qui interpellerait toute l’équipe.

Après avoir réfléchi avec l’équipe d’Amsterdam et médité sur notre raison d’être, on a enfin mis le doigt sur notre pourquoi. On conçoit et on développe des solutions numériques sur mesure pour rendre la vie plus efficace et agréable.

image 2

On a choisi de mettre l’accent sur l’efficacité, puisque beaucoup de nos projets sont censés simplifier les processus internes de nos clients pour leur faire gagner du temps et économiser de l’argent et de l’énergie. Et on est toujours en train de réévaluer nos propres façons de faire pour travailler le plus intelligemment possible.

Mais l’efficacité n’est pas notre seule priorité. On conçoit et on met au point des produits qui rendent le quotidien plus agréable, comme l’appli mobile et le système de beacons qu’on a créé pour le Musée des beaux-arts de Montréal — grâce à lui, les visiteurs du musée peuvent interagir avec n’importe quelle œuvre qui se trouve devant eux. À l’interne aussi, comme on expliquait plus haut, on cherche à allier travail et plaisir. C’est d’ailleurs une de nos forces!

Notre nouvel énoncé de mission explique donc ce qui nous motive, dans toutes les facettes de nos activités, en une seule phrase bien ciselée. La prochaine fois qu’on nous demandera pourquoi on fait ce qu’on fait, on aura une réponse béton.

Trouver notre voix

Tout auteur à succès vous le dira : le secret, c’est de garder le même ton tout au long du texte. On a été forcés d’admettre que notre ton variait beaucoup : entre nos billets de blogues, nos publications sur les réseaux sociaux et notre site Web, on avait l’air d’être en pleine crise d’identité. Heureusement, notre agence partenaire avait une solide équipe de concepteurs-rédacteurs spécialisés dans l’expérience utilisateur. Elle nous a aidés à créer des lignes directrices qui guideront l’équipe chaque fois qu’il faudra rédiger un texte.

Parler la même langue

Jusqu’ici, quand une personne de notre équipe créait un document de marketing — un diaporama, une proposition, une bannière pour les médias sociaux –, elle demandait à un ou une collègue de valider le tout. Mais comme notre identité de marque n’était pas bien définie, personne n’arrivait à dire précisément ce qui clochait (le cas échéant). Il nous fallait un outil de référence qui nous aiderait à évaluer les documents de marketing.

On a convenu ensemble de quatre valeurs associées à la marque. C’est elles qui nous guideraient dans la conception du site Web et dans la préparation de toute ressource de marketing à l’avenir. Nos collègues pourraient s’y référer pour savoir si un projet cadrait avec les mots décrivant notre marque. On parlerait enfin tous la même langue.

Ces quatre valeurs nous guideront désormais dans la conception de tout document qui porte notre marque.

Et le plat de résistance…

C’était enfin le temps de refondre notre site Web, et on se sentait d’attaque. Armés des nouvelles lignes directrices de notre marque, on a commencé le maquettage conceptuel et le prototypage.

On a tenu compte de chacune des valeurs en concevant le site Web.

image 3

Chaleureux

On a choisi des arrière-plans de couleur sable et la teinte orangée du logo d’Osedea, qui ajoute une touche de chaleur sur chaque page. On a aussi mis beaucoup de photos des membres de l’équipe pour mettre l’accent sur le fait qu’on aime le contact avec les gens et qu’on tient à nos collègues, à nos clients et à notre communauté.

Fiable

On s’est assurés que la navigation et le texte des boutons étaient extrêmement simples pour que l’expérience utilisateur soit intuitive et naturelle. Ainsi, les internautes sauraient qu’avec nous, il n’y a pas de surprise.

Futé

Pour montrer notre côté geek, on a ajouté de petits éléments ludiques, comme des icônes à demi pixélisées, du texte plein d’esprit et une typographie aux allures numériques. On a même créé un jeu secret sur notre page d’erreur 404 (mais on espère que vous ne tomberez jamais dessus).

Audacieux

Notre équipe de conception a donné tout un défi aux développeurs : créer sur la page d’accueil une grille avec la barre oblique Osedea, qui explose dans une pluie de pixels lorsqu’on la survole avec le curseur et qui se reconstitue par la suite. Les développeurs étaient évidemment partants, et ils ont réussi avec brio à montrer qu’ils ne reculaient devant aucune contrainte technique.

Allez voir notre nouveau visage sur notre site Web.

image 4

Le grand dévoilement

Même si on était fiers du travail accompli à Amsterdam, on ressentait une pointe de nervosité à l’idée de présenter la marque et le nouveau site à notre équipe au retour. Trouverait-elle qu’elle était bien représentée? Y aurait-il des sceptiques ou des débats enflammés? Connaissant notre équipe, on savait à quel point elle était investie dans l’entreprise. Et elle ne serait pas contente si on avait dénaturé le message d’Osedea.

À notre grand soulagement, tout le monde a accueilli les nouveautés avec beaucoup d’enthousiasme. Il restait de petits changements à apporter en fonction des quelques commentaires reçus, mais globalement, il avait été fort payant d’étudier attentivement Osedea sous toutes ses coutures et de nous fier à nos connaissances pour mettre au point des lignes directrices exhaustives avant de repenser notre site Web. L’équipe se sentait réellement comprise et avait confiance que la prochaine fois que quelqu’un entrerait dans nos bureaux après avoir parcouru notre site, il saurait exactement à qui il avait affaire et ce qu’on pouvait lui offrir.