Aller au contenu principal
Retour au blogue

Culture d'entreprise

Cinq raisons de lire pour s’améliorer au travail

Ivana Markovic
08 mars 2019 ∙ 4 mins
Cinq raisons de lire pour s’améliorer au travail

Je plaide coupable. Début vingtaine, après presque deux décennies sur les bancs d’école, j’ai complètement abandonné la lecture. Je mettais cette situation sur le compte de mon horaire débordant, de ma charge de travail, de mes déménagements… mais en vérité, ce n’étaient que de fausses excuses.

Après trois ans d’arrêt, je me suis lentement remise à lire. D’abord pour le plaisir, en choisissant des romans faciles. Puis, d’année en année, je consommais davantage de livres, m’ouvrant à des genres autres que la fiction. D’une activité que je pratiquais exclusivement en vacances, la lecture s’est transformée en passe-temps régulier, pour devenir un rituel non négociable de mon quotidien. Je la considère maintenant comme essentielle à mon épanouissement personnel et professionnel.

Je n’aurai pas à vous convaincre de l’importance de la lecture. Vous avez probablement entendu des chefs d’entreprise ou d’État comme Bill Gates et Barack Obama parler de la cinquantaine de livres qu’ils lisent par année, ou de l’incidence positive qu’a eue la lecture sur leur vie – il n’y a qu’à aller lire leurs opinions. Ici, j’ai envie de vous faire savoir en quoi la lecture m’a rendue plus productive au travail, et en quoi de simples petits changements à votre perception de la lecture peuvent vous amener à lire davantage.

La lecture donne des idées

Qu’il s’agisse d’œuvres documentaires ou de fiction, la lecture transforme votre perspective, vous exposant à des récits de difficultés et de réussites que vous n’auriez autrement pas connus. Plus précisément, à tout moment, l’ouvrage que vous lisez peut faire germer dans votre esprit une idée géniale pour votre entreprise.

C’est exactement ce qui m’est arrivé en lisant Switch, de Chip et Dan Heath: cette lecture m’a donné l’idée de proposer une initiative d’entreprise appelée « cockpit sécurisé », laquelle consiste à définir des périodes où la discussion, la messagerie instantanée et les interruptions sont strictement interdites au bureau.

Nous avons mis le concept à l’essai, et il a beaucoup favorisé notre productivité; nous l’appliquons donc encore aujourd’hui. Et ce n’est là qu’un exemple d’idée tirée d’un livre qui contribue grandement à la culture de notre entreprise de développement logiciel. Quand nous tombons sur quelque chose d’intéressant, nous l’essayons et nous l’adaptons à nos besoins.

La lecture organise la pensée et favorise « l' apprentissage accidentel»

L’exposition à divers styles de littérature et de communication me pousse à optimiser ma propre façon de transmettre des messages. Que je présente un exposé en faveur d’une nouvelle idée, que je donne de la rétroaction à une équipe ou à un fournisseur, ou que je rédige un plan de marketing, grâce à toutes mes lectures, j’arrive à m’exprimer de manière plus structurée et efficace.

Et comme la lecture est un passe-temps que je trouve agréable, l’inspiration pour améliorer la clarté de mes communications me vient presque par osmose, sans que j’aie à déployer d’efforts conscients. C’est ce qui s’appelle faire d’une pierre deux coups, surtout dans le contexte où le temps est une denrée rare!

La lecture fait de nous de meilleurs conseillers et collègues

Non seulement j’ai une foule d’histoires à raconter à mon équipe grâce à mes lectures, mais je suis aussi devenue une ressource qui peut distribuer des perles de sagesse applicables aux différentes situations vécues par mes collègues.

Ainsi, quand une personne me parle d’une difficulté qu’elle cherche à surmonter, je suis mieux placée pour l’épauler grâce au vaste éventail de problèmes – et de solutions – que j’ai rencontrés au fil de mes lectures. Si un collègue est aux prises avec un défi particulier ou s’intéresse à un sujet donné, je peux lui transmettre l’information que j’ai apprise dans mes livres tout en faisant des liens avec son expérience.

La lecture détend, ce qui favorise l’efficacité au travail

Tout le monde traverse des épisodes de stress, et par-dessus le marché, beaucoup d’entre nous (moi y compris) sont sujets à l’anxiété. La lecture est alors le meilleur remède contre la tension psychologique. Elle me détend, me procure un sentiment d’accomplissement et me fait oublier ce qui me tracasse – ce qui me rend plus énergique au travail.

Même quand j’ai une mauvaise journée ou une journée improductive (ça nous arrive tous), j’ai au moins le sentiment d’avoir accompli quelque chose parce que j’ai lu quelques pages (ou chapitres) d’un livre.

Quelques trucs pour vous réhabituer à lire

Imaginons que vous n'ayez pas ouvert un livre depuis des lustres ou que vous ne pensez même pas avoir le temps de lire tellement votre horaire est chargé.

Voici quelques petits pas que vous pouvez faire pour lire davantage dès maintenant :

  • Pour commencer, donnez-vous un objectif modeste : lire une page par jour, ou lire pendant 10 minutes avant le travail, par exemple.
  • Emportez toujours un livre. Ainsi, vous pourrez insérer quelques minutes de lecture dans votre journée en attendant le métro ou en faisant la file quelque part.
  • Choisissez des livres qui vous intéressent vraiment. Vous devriez toujours avoir hâte de connaître la suite.
  • Pour éviter de perdre cette habitude parce que vous n’avez plus rien à lire, pensez d’avance au prochain titre que vous choisirez.
  • Participez à un club de lecture! Nous en avons lancé un au bureau, et nous lisons un ouvrage par période d’un ou deux mois.
  • Remplacez la consultation des médias sociaux par du temps de qualité en compagnie d’un livre qui vous captive.