Nous utilisons des cookies pour vous garantir une expérience optimale. Si vous acceptez, vous êtes en accord avec cette utilisation. Pour plus d'informations, veuillez consulter notre politique de confidentialité.
/

Culture

Portraits Osedea: à travers voyages, réflexions et ambitions avec Charles Ste-Marie

Marie-Pier Houle
Marie-Pier Houle
read time

Plongez dans le monde de Charles Ste-Marie, un individu passionné dont les expériences s'étendent des voyages captivants à travers les continents à la navigation dans le paysage en constante évolution de l'industrie technologique. En tant que membre dévoué de l'équipe d'Osedea, Charles partage ses idées, réflexions et ambitions, offrant un aperçu de son parcours de croissance personnelle et de l'intersection dynamique entre la technologie et la connexion humaine.

Quel voyage t'a le plus marqué?

Trouver le voyage qui m'a le plus marqué est une tâche ardue. Je crois que chaque voyage a sa valeur et apporte quelque chose de différent du précédent (ou du suivant). Je me donne comme objectif personnel de toujours être curieux et ouvert à découvrir de nouveaux pays et de continuer à voyager.

Je reviens tout juste d’un mois au Vietnam. C’était ma première expérience en Asie et j’ai adoré découvrir ce beau pays. Les paysages à couper le souffle, l'histoire riche et la gastronomie locale m'ont captivé. Je recommande à chacun de visiter et d'apprécier la splendeur de la Baie d'Halong ainsi que le chaos harmonieux d'Hanoï.

Hanoï, Vietnam
Hanoï, Vietnam

En 2018, j'ai passé quatre mois en Nouvelle-Zélande, mon tout premier voyage en mode "sac à dos", et j'ai adoré chaque instant de cette expérience. Ayant grandi en écoutant la trilogie du Seigneur des Anneaux, explorer les décors naturels des films et contempler la grandeur de ce pays magnifique restent parmi mes souvenirs de voyage les plus précieux. Il est rare de trouver un endroit où l'on peut gravir une montagne enneigée le matin pour se retrouver les pieds dans le sable à la plage en fin de journée.

Quel aspect de ton travail chez Osedea te passionne le plus et pourquoi ?

Le côté humain de mon travail est ce qui me motive le plus. C’est à travers des discussions autour de nouveaux projets avec des entrepreneurs, dans l’exploration de nouvelles avenues pour une solution technologique désuète avec de belles entreprises québécoises et internationales, ainsi que dans l’échange quotidien avec mes collègues que je connecte avec l’une des valeurs clés d’Osedea : “l’important, c’est d’évoluer ensemble”.

Mon rôle consiste donc à explorer des projets innovants, avec pour objectif ultime de fournir à nos clients une solution technologique de qualité supérieure.

Si tu pouvais changer une chose dans l'industrie technologique, quelle serait-elle et pourquoi ?

Chez Osedea, nous avons la chance de “jaser” et d’explorer une panoplie d'innovations et de nouveautés technologiques, et ce de manière quotidienne. Cependant, je trouve qu’il y a beaucoup de barrières à l'entrée pour quelqu’un n’ayant pas de connaissance technologique poussée, malgré un grand désir d’apprendre. Il est difficile de se retrouver à travers toutes les sphères de la technologie (et encore plus aujourd’hui avec l’essor de l’intelligence artificielle).

Mon conseil pour quelqu’un qui, comme moi, n’a pas nécessairement le background technique, mais a le désir d’apprendre, serait de rester curieux, de poser des questions et d'attaquer quelques formations (J’ai suivi le AWS Cloud Practitioner en 2023 et ce fut une excellente façon d'avoir une meilleure compréhension de l’univers cloud dans son ensemble). Pour les gens plus techniques, tendre la main à ceux ayant le désir d’apprendre et partager votre connaissance est la meilleure façon d’avancer ensemble.

Quelle est la meilleure leçon que tu aies apprise de l'un de tes échecs professionnels ?

Au cours de ma carrière, il y a des moments où j’ai eu l’impression que toutes les bonnes portes se fermaient devant moi, que les opportunités que j’avais tant espérées ou travaillées si fort étaient désormais inaccessibles. Quelques années plus tard, avec un pas de recul, j’ai réalisé que ce n’est pas parce qu’une porte se fermait qu’il fallait arrêter de travailler, au contraire c’est à ce moment que la bonne porte va s’ouvrir.

C’est par ses « échecs professionnels » que j’ai eu la piqûre pour l’univers de la vente et que j’ai commencé à travailler dans de jeunes entreprises/startups (MySmartJourney et MonClubSportif), où j’ai énormément appris et perfectionné mes compétences. Ces deux emplois et les apprentissages qui en découlent m’ont permis de faire le saut chez Osedea il y a un peu moins de deux ans.

Quel est ton meilleur souvenir de travail chez Osedea jusqu'à présent ?

L’OsedeaFest organisé à l’automne 2023 est sans aucun doute l’un de mes meilleurs souvenirs chez Osedea. Ce festival de deux jours organisé par notre équipe activité a été un franc succès pour rassembler tout le monde, nous rapprocher et créer de beaux souvenirs en équipe. Lors de la dernière journée, une Amazing Race a été organisée dans le quartier Saint-Henri, où le bureau d’Osedea est situé. Pendant près de 4 heures, nous étions divisés en équipes de 4 à 5 personnes et avions à accomplir une panoplie de défis. J'ai déjà hâte à l’édition 2024 !

OsedeaFest, 2023
OsedeaFest, 2023

Dans une optique plus “travail”, mon séjour d’un mois en France pour Osedea fut une opportunité en or. Combiner l’international à mon travail a toujours été un objectif personnel et professionnel.

Quelle est la dernière compétence que tu as développée et comment cela a-t-il amélioré ton travail ?

Au cours des derniers mois, j’ai décidé de me former davantage sur nos différentes expertises chez Osedea. J’ai eu l’opportunité de travailler plus sur le robot Spot de Boston Dynamics, je me suis donc donné comme mission d’avoir une meilleure compréhension des différents cas d’usage de Spot et de mieux comprendre ses payloads (équipements pouvant être mis sur le robot, comme une caméra thermique, un lidar, etc.).

Concrètement, la dernière formation que j'ai suivie chez Osedea est "Introduction to Generative AI" offerte par Google Cloud. Avec l’essor de l’IA et du Generative AI, je voulais avoir une meilleure compréhension du Generative AI dans son ensemble et des différents services offerts par Google Cloud. De manière plus informelle, j’aime bien prendre le temps de discuter avec mes collègues plus techniques pour avoir une meilleure compréhension de nos projets.

Quel est ton endroit préféré pour trouver l'inspiration ?

J’ai toujours adoré travailler dans des cafés ! Étant 100% en télétravail de Québec, sortir de chez moi et m’installer dans l’un de mes cafés préférés me permet vraiment d’être productif et d’avancer ma to do list.
Ayant plusieurs rencontres virtuelles chaque jour, me bloquer un moment focus dans un café me permet de travailler sans interruption. C’est une façon d’optimiser ma productivité que j’ai toujours valorisée, que ce soit durant mes études et maintenant dans mon quotidien chez Osedea. Étant un grand fan de café, ça me permet de joindre l’utile à l’agréable.

Quelle est ta plus grande ambition professionnelle pour l'avenir ?

’aimerais potentiellement enseigner ou redonner d’une quelconque façon. Ayant longtemps été entraîneur de hockey et plus récemment l’un des coordonnateurs du programme de Missions Commerciales de l’Université Laval, j’ai réalisé que j’avais beaucoup de plaisir et d’intérêt à partager mes connaissances et à voir l’amélioration chez les jeunes hockeyeurs ou les étudiants. Dans un monde idéal, je trouverais une façon de mêler mes intérêts pour l’enseignement, l’international et les technologies dans un rôle. Je ne suis pas pressé d’atteindre cet objectif, pour l’instant j’ai le désir d’être sur le terrain et d’apprendre tous les jours, que ce soit par des formations, par des expériences professionnelles ou par mes collègues autour de moi.

Quelle est la chose la plus excitante à propos de l'avenir de l'industrie technologique selon toi ?

L’industrie technologique est en perpétuelle évolution et l’avenir est difficile à prédire. À mes yeux, c’est ce qui est le plus excitant dans cet écosystème technologique, que les idées innovantes grandissent partout autour de nous et qu'elles sont de plus en plus accessibles (Intelligence artificielle, IoT, Réalité augmentée et virtuelle, robotique, etc.). Chez Osedea, nous nous donnons comme mission d’être à l'avant-garde des tendances et de tester ces innovations. Au Québec, j’ai hâte de voir la croissance de notre écosystème technologique. Au cours des dernières années, je sens qu’il y a un désir d’innover, de se démarquer et de continuer de bâtir un écosystème technologique encourageant pour la jeune entreprise (Startup, PME), ainsi que la moyenne/grande entreprise qui désire optimiser ses processus technologiques. Si j’avais une prédiction à faire pour les prochaines années, j’ai l’impression que nous allons assister à l’explosion des innovations quantiques, à la croissance de l'écosystème autour de la filière batterie et à une continuation des projets/investissements en IA.

Si tu pouvais échanger de place avec un membre d'une équipe différente chez Osedea pendant une semaine, le ferais-tu et pourquoi ?

Ça ne m’a jamais traversé l’esprit de changer de rôle chez Osedea. Ce qui m’a immédiatement plu dans notre approche des ventes chez Osedea, c’est que la priorité va toujours être d’amener des projets excitants à notre équipe. Pour répondre à ces attentes, on se doit de travailler en étroite collaboration avec nos collègues de tous nos départements pour qualifier, filtrer et sélectionner les meilleurs projets. Je me sens chanceux de pouvoir échanger avec mes collègues en IA et en ingénierie logicielle pour un projet X, tandis que la conversation suivante va être axée sur la conception d’une nouvelle solution. Si on m’obligeait, je me convertirais en développeur sur notre robot Spot. Je trouve que c’est extrêmement concret comme cas d’usage et qu'il y a un côté « terrain » que j’apprécie beaucoup.

Did this article start to give you some ideas? We’d love to work with you! Get in touch and let’s discover what we can do together.

Get in touch
Button Arrow

Further Reading

Culture

Astuces pour promouvoir et favoriser la santé mentale au travail

Ivana Markovic
Ivana Markovic
read time
Culture

Osedea à l'assaut de Lisbonne : des vacances portugaises qui rapportent gros

Ivana Markovic
Ivana Markovic
read time
Culture

Osedea crée un programme équitable et inclusif pour les parents

Ivana Markovic
Ivana Markovic
read time
Culture

Comment on mène la barque chez Osedea (sans aucun patron)

Ivana Markovic
Ivana Markovic
read time
Culture

Portraits Osedea : IA, aventures et culture avec Isabelle Bouchard

Marie-Pier Houle
Marie-Pier Houle
read time
Culture

Comment élever l'engagement dans le contexte de travail hybride?

Ivana Markovic
Ivana Markovic
read time